J’ai des idées noires

Avoir des idées noires n’a rien de problématique en soi. N’en avoir jamais, voilà qui me semblerait étrange ! Tout un chacun peut connaître des moments de doute, des moments où l’on se dit « A quoi bon ? ». A quoi bon cette existence morne, triste, dans laquelle vous êtes si mal ? Ce sentiment d’impasse est souvent temporaire. Quand il persiste, que les idées noires se font quotidiennes, il est crucial de ne pas passer à côté : une grande fréquence des idées noires, ajoutée à un sentiment que l’horizon est définitivement bouché, indique une crise suicidaire. D’autant plus si vous avez concrètement envisagé les moyens d’en finir.
Dans un tel cas d’urgence, n’hésitez pas à contacter les organismes qui assurent une permanence 24h/24, 7j/7 (Suicide Ecoute : 01 45 39 40 00, SOS Amitié : 09 72 39 40 50).

Une piste pour aller vers soi ?

Néanmoins, hors cas de grande urgence et dangerosité, les idées noires peuvent être le signe d’un besoin de changement dans votre vie. C’est une autre façon de les regarder. Elles peuvent être envahissantes, mais elles ne sont pas tout ce que vous êtes. Vous êtes bien plus que ces idées noires. Vous accompagner dans cette crise, pour écouter, traverser, transformer ce qui vous attriste au plus profond, voilà ce que je vous propose. Non pas pour vous remettre à nouveau sur des rails qui vous ont peut-être justement conduit à cette crise, mais pour au contraire vous réconcilier avec vous-même.